Chemise clownesque

Coucou les cocos !

« Si vous pensez que vous êtes trop petits pour faire une différence, dormez avec un moustique. » Tellement vrai. Les moustiques. Cette nuit, alors que nous étions fenêtres fermées, et fermées tôt dans la journée, porte fermée aussi, je ne pouvais pas dormir. J’en ai d’abord tué un, un warrior, il nous tournait autour même quand la lumière était allumée. Et en faisant un tour d’horizon, j’en ai finalement éclaté trois autres, deux à la tong (très efficace la tong, mais il vaut mieux qu’elle soit propre pour vos murs blancs), un à la volée, avec la paume de ma main. Et puis on éteint, on essaye de se rendormir. Et là… Non pas un, non pas trois, non pas cinq, mais on a eu sept moustiques cette nuit ! SEPT ! Avec portes et fenêtres fermées. À croire que quelqu’un a ouvert une boite de moustiques dans la chambre. Il doit y avoir une histoire de karma là-dedans. En plus, 7, c’est un de mes chiffres fétiches. Hummm. Autant vous dire que ce genre de nuits sont rudes, ont les maudit ces petites bêtes qui font la différence.

D’ailleurs, cette phrase, vous savez d’où elle vient ? C’est un proverbe (de source multiple, Dalaï Lama, africain, ou autres, vous avez le choix de la citation, cool, nan ?) que je n’arrête pas de lire sur les réseaux sociaux, pour parler de mode responsable. Hou lala, vous me voyez venir, « elle va nous parler du colibri, et tout et tout ». Bah, en fait, ouais, c’est un peu ça, l’idée. Vous aussi vous pouvez faire la différence, vous pouvez apporter votre goutte d’eau pour essayer d’éteindre le feu. Ce feu de fast fashion, qui dévore la santé de nos sols et de ceux qui fabriquent nos vêtements. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur la question, il y a plein de choses sur le net (comme mon mémoire hihi), mais je vous invite aussi à voir le film The True Cost, sorti il y a peu, il coûte environ 9€, mais il résume de façon hyper efficace les problématiques surtout humaines et environnementales du système de mode actuel.

Tout ça… pour arriver à un nouveau look !  Aujourd’hui, beaucoup de vintage, un peu de belles chaussures, et un chouillas de DIY. Ce shooting, c’était un peu n’importe quoi, on étaient fatiguées, on a bien rigolé, mais je trouve que c’est l’un des plus réussis, vous en pensez quoi ?

ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-6 ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-7

Cette chemise, c’est un gros coup de cœur, trouvé au Kilo Shop de Châtelet. Genre, elle, moi, le méga coup de cœur. Je me suis dit, avec des couleurs pareilles, elle ne peut pas m’aller au teint. Ça m’apprendra à me dénigrer. Résultat, je l’adore, je ne la quitte plus. Il y en a plein comme ça au Kilo Shop, ce sont des chemises d’hommes coupées et recousues par-ci par-là, vous êtes sûres de trouver la vôtre.

ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-4ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-3

Ce sac, c’est genre le deuxième sac de ma vie (le premier, je ne l’ai plus, je me le suis fait voler, mais il reste dans mon cœur). Trouvé dans une brocante à Bruxelles, je ne le quitterais jamais. C’était mon sac quotidien pendant deux ans, en première et terminale,  où j’avais juste ma trousse, mon téléphone, mon agenda. Et les cahiers dans les bras. Je ne me lasse pas du bruit des gros boutons argentés quand je l’ouvre. Le bruit des vêtements…

ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobeecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-2

Le short est un Levis vintage, que j’ai acheté avec cette coupe, même si j’ai retiré 6 centimètres quand même : ça faisait un peu trop mec. Trop confortable le truc, même si ça fait pas des fesses de diva, cette coupe est géniale. On peut pique-niquer les jambes en tailleur sans montrer son entre-jambe, et on est plus habillé qu’en mini-short, qui n’est pas toujours approprié dans toutes les situations.

ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe-5 Sans-titre---7

Je pensais que vous aviez déjà vu ces chaussures, mais en fait non. C’est juste que je les mets tout le temps. C’est des El Naturalista, achetées, il y a… hum… je crois que c’est leur quatrième été. C’est ma seule paire de sandales plates en fait pour l’instant, même si je louche sur de belles choses en ce moment. J’ai parcouru tout Séville avec pendant 10 jours. Nan, franchement, c’est un de mes meilleurs achat de chaussures, hyper solides et confortables.

Et puis petits access responsables aussi : une montre achetée d’occasion, super fine, très agréable (offerte par ma mumu qui a beaucoup de goût), et un bracelet DIY, que vous pouvez même fabriquer vous-même par ☞ici☜. À oui, et vernis Kure Bazaar aussi (les deux). En fait, vous avez sur ce look une de mes tenues idéales. Que des vêtements que j’adore et que je porte beaucoup. Hum… ça me fait penser qu’il faut que je commence mon tri ! Et aussi un bon bilan en vue, je crois.

ecolook-vintage-short-levis-chemise-noeud-el-naturalista-sac-cuir-mode-responsable-ethique-myhappywardrobe

Des bisous, et bientôt, des paillettes… ♥︎

2 réflexions au sujet de « Chemise clownesque »

  1. très joli look multi-vitaminé Ariane ! ça te va hyper bien !
    et je suis d’accord, le short boyfriend, il n’y a rien de plus pratique quand on aime les activités de plein air ! je suis aussi adepte ! 😉
    des bisous !

    1. Trop cool, merci !
      Oui, ce short, décidément, c’est génial en toutes situations.
      Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *