(double) défi beauté février : je teste le layering et j’arrête le lait !

Coucou !

On commence l’année en beauté (aha) : 2015 sera l’année des défis, des tests, des challenges… envie de me surpasser, de me prendre en main ! Et on va commencer par quelque chose que j’avais envie de tester depuis longtemps : le layering !

rituel-beaute-naturelle-layering-test-defi-myhappywardrobe-2

Un bon moment que j’avais repéré le livre, j’ai mis du temps à le trouver, je l’ai lu d’une traite, comme un roman, et je me suis dit qu’il fallait que je teste ça à tout prix. Mais comme je suis pas une fille de routine, pas toujours facile de m’auto-imposer un rythme. En fait, je suis très « au jour le jour », je planifie peu, j’ai du mal à m’astreindre à faire des choses régulières et qui me semblent parfois chronophages, certains jours où j’ai des milliards de choses à faire. Mais j’aime aussi me mettre au défi, et un mois, c’est facile.

Comme ça, si ça me plait, j’aurai pris une routine saine, et puis sinon, j’aurais quand même réussi mon défi. Na. (Parlant de routine et d’habitude, je vous avais promis cet article hier, mais j’ai eu un contre-temps ! Sorry !)

Alors, c’est quoi le layering ? C’est une habitude beauté qui nous vient du Japon, il s’agit d’un rituel de nettoyage et d’entretien de la peau, qui doit nous assurer d’une peau lisse et rebondie comme celle d’un bébé. Même si je ne m’attends bien sûr pas à avoir ce résultat après un mois, j’espère observer une légère amélioration pour savoir si j’ai envie de continuer de rythme de soin.

Commençons par l’état de ma peau, avant de commencer le challenge. J’ai une peau difficile, pas acnéique, mais à la fois grasse et sèche (mixte, quoi), et sensible par moments. Mais ce qui est le plus évident sur ma peau (même si j’essaye de ne pas trop vous le montrer sur le blog), ce sont mes problèmes de points noirs et de pores dilatés, et quelques cicatrices (dont je doute qu’elles partent en si peu de temps d’essai, mais peut-être à long terme, qui sait), et quelques débuts de rides sur le front, principalement à mon habitude de lever les sourcils et au soleil l’été -hé oui, je vous dis tout.

La peau qui brille, qui sulfate comme j’aime le dire, c’est mon rayon. Pas tout le temps, en fait, ça dépend de son humeur du jour (oui, oui, je parle bien de ma peau). C’est pourquoi, en même temps, pour des effets optimaux, je vais aussi complètement arrêter les laitages. Je n’en consomme presque plus, mais parfois, dans des préparations, dans des gâteaux, une petite tartine de beurre par-ci par-là, un petit bout de comté bien vieux… difficile parfois de résister, ou même de simplement léviter l’éviter (aha). Donc là, ça sera la traque sévère aux méchantes protéines de lait de vache, qui sont quand même à la base, destinées aux veaux, rappelons-le.

no-milk-challenge-sans-lait-layering-myhappywardrobe

Comment on remplace ?

– le beurre : en tartine, par du beurre de cacahuètes ou du tahin, ou en cuisson par de l’huile végétale, et par du tofu soyeux pour les gâteaux

– le lait : par du lait végétal pour la consommation, et par de l’eau ou du lait de coco pour les gâteaux

– les yaourts : éventuellement des yaourts au soja, avec modération, un morceau de gâteau fait maison, du chocolat, ou sinon par rien du tout (la note sucrée en fin de repas, c’est pas obligatoire, hein !)

– la crème fraîche : par de la crème de soja, de coco, ou une sauce eau et épices épaissie par la fécule de maïs

– le fromage : bah là, du coup, j’en mangerai plus, même pas d’autres laits (chèvre, brebis), pas envie d’être tentée ; sinon il faudrait que j’essaye les fromages végétaux, mais c’est plus simple de remplacer par des tartinades d’algues ou de tahin.

 


 

Revenons au layering. Après avoir bien épluché le livre d’Élodie-Joy Jaubert, j’ai mis de côté tout ce que j’avais dans ma salle de bain pour les différentes étapes de soin. Aujourd’hui, voilà ce que je fais :

– le matin, débarbouillage à l’eau fraîche, et crème hydratante

– le soir, savon d’Alep ou d’ânesse, et si je suis maquillée ou allée affronter la pollution de Paris, coton imbibé d’eau florale, rose la plupart du temps. Et si je suis très maquillée, je me démaquille à l’huile. Et tout ça dans un ordre tout à fait aléatoire.

Donc je suis plutôt minimaliste sur les soins, plutôt flemmarde en fait, même si je sais que c’est pas top. Voici quels produits je vais utiliser et dans quel ordre, en sachant que si j’en mets plusieurs pour chaque étape, c’est que je compte alterner d’un jour à l’autre, et non pas utiliser deux produits (ou plus) pour chaque étape.

rituel-beaute-naturelle-layering-myhappywardrobe-2

En fait, il n’y a pas vraiment de règle pour le layering, quant au moment de l’application, matin ou soir, donc je vais le faire à ma sauce. Je vous explique.

Comme je suis convaincue qu’il ne faut pas tellement mettre de produits sur sa peau le soir, mais plutôt la laisser respirer (c’est Dr Hauschka qui l’a dit !), et qu’en plus je ne vais pas faire ces soins uniquement le matin (et donc laisser ma peau sale le soir), je vais partager le layering en deux temps.

– le soir, j’aurais recours au trois premières étapes, pour bien nettoyer ma peau du maquillage, de la pollution (extérieure comme intérieure)

– et le matin je reprendrais à l’étape 3 pour finir la suite des soins. Pourquoi ne pas recommencer en 1 ? Parce qu’il me semble qu’il ne faut pas abuser du nettoyage de la peau, les savons, aussi bio qu’ils soient sont tout de même détergents, c’est comme si je vous disais de vous doucher le matin et le soir : vous auriez probablement à terme la peau sèche ou irritée.

Je vous conseille la crème hydratante à l’eau de Jonzac si vous avez une peau en manque d’hydratation, à prix très abordable pour du bio, elle rempli bien sa mission (et même que mon mec l’utilise aussi). Sur l’étape 3, j’ai placé des cotons jetables, mais j’utilise en réalité des cotons lavables, mais ils étaient justement dans la machine au moment ou j’ai fait ces photos ! Les jetables, je les réserve pour enlever le vernis, et ils sont quand même en coton bio. 😉

ASTUCE : entre l’étape 3 et 4, je me brosse les dents pour laisser sécher ma peau, et si j’ai envie de faire un masque/gommage, je le fais à ce moment là.

Et si je pars en voyage ? Je coupe mes savons pour en garder un petit morceau, et je transvase mes liquides dans des plus petits contenants. Privilégiez le verre, sinon essayez d’éviter le PET car c’est un plastique toxique (grrrr, le méchant polyéthylène téréphtalate).

Alors, envie de tester le layering en même temps que moi ? Ou peut-être avez-vous déjà essayé et avez des conseils ?

Des bisous ♥︎

2 réflexions au sujet de « (double) défi beauté février : je teste le layering et j’arrête le lait ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *