Archives du mot-clé anecdotes

One Lovely Blog Award (quelques mots sur moi)

Coucou !

C’est  ma copine Eva du blog MinimalEvaBee qui m’a nominée pour le One Lovely Blog Award, donc aujourd’hui je vais vous parler un peu de moi en 7 points (mais pas trop quand même j’espère 😉 ), et nominer d’autres blogueuses qui devront faire pareil !

one-lovely-blog

Vous devez déjà savoir certaines choses sur moi depuis la page ‘About’ et au fil des posts si vous connaissez déjà le blog, donc je vous parlerai d’autre chose que vous ne savez pas !

1. J’ai grandi en banlieue, mais pas n’importe où, dans le 93 (prononcez « neuf-trois »), hé oui ! dans la soit-disant pire banlieue de Paris, celle qui fait peur à mes copines de la province et qui fait qu’elles me demandent de leur écrire un texto quand je rentre tard après une soirée. Ça va, je le vis bien, et puis vous savez quoi, ça forge, on apprend à marcher la tête haute dans la rue pour ne pas se faire emmerder (parce que c’est vrai, on peut se faire emmerder). Je ne le regrette pas du tout, parce qu’en ayant connu ça, je sais me faire respecter et je peux désormais habiter n’importe où sans avoir peur.

2. Quand j’étais petite, je voulais être styliste. Aujourd’hui, c’est plutôt un hobby, c’est ce qui me fait vous proposer des DIY couture !

3. /!\ Attention âmes sensibles /!\ Je n’ai presque pas de sensations sur la moitié de mon index gauche, car un jour, en voyage, je baptisais mon nouveau couteau de camping hyper affuté dans une pomme, et la lame est allée un peu loin, rien de grave, mais j’en ai quand même sectionné mon nerf de sensation. Parfois mon doigt fait des trucs bizarres, genre il ressent le froid beaucoup plus que les autres doigts, où il se met à me lancer sans raison, ou il me fait mal en hiver… Ça m’a fait très bizarre au début, surtout quand j’ai fait de la couture sans me rendre compte que je me piquais le doigt, mais on s’habitue. Et le point positif (bah oui, mieux vaut en rire), c’est que j’ai allongé ma ligne de cœur. :’D

4. Un peu comme Eva, je me suis longtemps considérée différente des autres filles, je me voyais plus masculine de l’intérieur ; mais je n’ai jamais été un garçon manqué, je portais aussi de jolies robes et les cheveux longs. Mais comment dire, je me trouvais loin des préoccupations de certaines filles qui se chamaillaient pour rien, qui étaient toujours jalouses de tout, qui voulaient être les plus belles, se maquillaient pendant des heures ou m’expliquaient par A+B qu’en 6e, franchement, je pourrais me raser les jambes, quoi. Même si j’ai changé, c’est toujours au fond de moi, et je ressens toujours cette différence qui fait que je préfère côtoyer des garçons ou des filles comme moi, et que le courant passe moins bien avec les filles « très filles ».

5. Je me verrais bien finir ma vie dans une belle maison isolée du monde, auto-construite avec l’amoureux, dans un pays chaud (au moins méditerranéen), près de la plage, avec un grand potager et un atelier à verrière où je pourrais fabriquer toutes sortes de choses. Et même que je ne porterais que des robes années 50.

6. J’ai des origines biélorusses (et non pas tchèques, ou slovaques ou je ne sais quoi).

7. Je suis née avec de grands yeux ouverts, j’ai toujours de grand yeux, et je me demande parfois si ça n’a pas exacerbé ma grande curiosité et mon sens de l’observation.

 

Blog nominés : Carole de Pin Up Bio, Camille de The Green Eyes, Hélène de Green Me Up, Valentine de La Balade de Johnny Jane, Madeleine de Slow Maddie.

Des bisous, je vous prépare des surprises, mais vous le savez déjà ♥︎