Archives du mot-clé brossage lymphatique

Bilan beauté : un mois de brossage lymphatique

Hello !

Il y a tout juste un mois, je commençais ce qui me paraissait une bien drôle de routine : le brossage lymphatique. Aujourd’hui, je reviens pour vous en parler pour faire le bilan !

Tous les matins, (ou presque), je me suis brossée tout le corps, dans un sens spécial, d’une certaine façon, et voilà ce que j’en ai pensé.

brossage-lymphatique-lymphe-test-beaute-mars-defi-belle-peau-brosse-bilan-revue-myhappywardrobe

Le brossage lymphatique et ses promesses

Petit rappel des effets observables sur ma période d’essai :

– élimination des toxines (= plus belle peau, meilleure santé générale)

– peau douce

– énergisant

– anti-cellulite et peau d’orange

– aide en cas de problème de circulation

– on est moins sensible aux risques d’infection

 

Ce que j’ai observé et ressenti :

– je n’avais pas trop à me plaindre de ma peau (sauf visage), donc je n’ai pas vu de grande différence visuelle, mais je pèle tout de même moins (l’hiver j’ai toujours un peu la peau sèche sur les jambes et mains)

– ma peau est nettement plus douce, hé ouais, même l’amoureux l’a remarqué.

– c’est genre, mais juste ULTRA énergisant ! Je n’ai jamais essayé le soir, mais les matins où je zappe, je le sens. J’imagine que c’est comme pour ceux qui ont l’habitude de se réveiller avec le café du matin, moi je n’en bois pas, mais là je vais devenir accro au brossage lymphatique juste pour avoir la pêche ! Nan sérieusement, je m’étais pas sentie aussi énergique et vive d’esprit depuis longtemps, même si cette tournure de phrase peu sembler bizarre. 🙂

– quand j’ai vu que ça pouvait aider à la cellulite, je n’ai pas hésité à insister sur les zones où j’en ai = LES FESSES (désolée de vous décevoir mes lecteurs masculins, je ne suis pas parfaite XD). J’ai essayé sans trop y croire, mais en fait, ça a vraiment un peu réduit, honnêtement, ça se voit. Je pense que si j’étais ultra motivée, avec un mélange d’huiles essentielles et un peu de massage manuel, additionné avec le brossage lymphatique, je pourrais en faire partir un grande partie d’ici à l’été, voire peut-être tout.

– l’hiver je n’ai pas trop de problèmes de circulation, donc pas d’observation à ce niveau. Mais je suis sûre que je m’en rendrai compte cet été.

– bon, je ne suis pas tombée malade ce mois-ci, mais de là à dire que c’est grâce au brossage lymphatique… 😉

 

Remarques d’usage

Je préfère le pratiquer le matin, j’y vais direct quand je me lève, et ça me fait du bien. C’est rentré dans ma routine, même si je zappe un jour ou deux par semaine.

On s’habitue vite à passer la brosse sur la peau. Mais les zones les plus sensibles chez moi sont l’intérieur des bras, où ça chauffe beaucoup, et aussi le ventre, je n’aime pas particulièrement passer dessus, mais ça, ça dépend de chacun. Et je ne brosse pas ma poitrine non plus, je suis sûre que vous comprenez pourquoi.

Je poursuis par la douche, et pour éviter d’avoir à me mettre la crème hydratante, j’utilise une huile de douche : ça lave, hydrate, et ça s’étale plus rapidement que la crème. Franchement c’est parfait ce truc, je vous en reparlerai bientôt car mon flacon est presque vide et qu’il va falloir que je trouve une solution…

Pour avoir la peau vraiment douce, et pour compléter l’action de la brosse à sec, environ une à deux fois par semaine, je prolonge sous la douche avec un brossage humide avec une loofah. En fait, j’ai remarqué que le brossage à sec soulève les peaux mortes, mais ne les retire pas toutes, et quand on passe sous la douche, celles-ci restent sur la peau, comme un peu collées avec l’eau et le produit lavant, donc pour s’en débarrasser, c’est bien de se brosser à l’eau aussi de temps en temps. Pas tous les jours, hein, le but c’est pas de perdre sa peau.

Je la lave une fois par semaine, avec un peu d’eau, et je passe ma main sur les poils de la brosse pour la débarrasser de ses saletés.

 

En tout cas, c’est sûr, ça je l’ai adopté. Je ne m’y attendais pas. C’est vrai, ça paraît un peu curieux comme pratique, mais c’est vachement bénéfique en fait. J’espère que ça vous donne envie d’essayer.

Allez, ciao les loulous

Des bisous ♥︎

Défi beauté mars : je teste le brossage lymphatique

Salut vous !

Happy mois de mars ! (hey, c’est le mois du printemps ! On tient bon !)

Le mois dernier je testais le layering et un mois sans lait (dont je vous ferais le bilan au prochain post), ce mois-ci j’expérimente le brossage lymphatique ! J’en ai entendu parler pour la première fois en me baladant sur le site de ma copine Pinup Bio, et je ne pouvais pas ne pas essayer.

brossage-lymphatique-lymphe-test-beaute-mars-defi-belle-peau-brosse-myhappywardrobe-2

La lymphe, quesako ?

Non, ça n’est pas un personnage mythique grec. Sans être médecin, j’ai compris que c’était un liquide blanc, qui circule dans tout le corps, qui a à peu près les mêmes caractéristiques que le sang, sauf qu’au lieu de contenir les nutriments que notre corps reçoit, il contient ses déchets.

D’ailleurs, loin de moi l’envie de vous dégouter, mais c’est le même liquide qui s’écoule des boutons d’acné… Si la lymphe sort par la peau de cette façon, c’est quelle est mal évacuée et/ou que notre corps contient trop de toxines !

Le problème de la lymphe et du système lymphatique, c’est qu’il est un peu flemmard, surtout si on l’empêche de circuler correctement avec des vêtements trop serrés (comme les soutifs les filles !), où si l’on est sédentaire, donc il faut l’aider à se déplacer dans le corps, ce que permet le brossage lymphatique.

Tu peux te brosser Martine !

Oui, oui, Martine, il faut donc se brosser pour faire circuler la lymphe, tout comme faire du yoga fait circuler l’oxygène dans le corps…

Mais on ne se brosse pas n’importe comment ! Déjà, il faut avoir la bonne brosse. Une brosse avec un manche détachable (pour le dos, le manche c’est pas mal ^^), avec poils doux mais pas trop : la mienne vient tout simplement de chez Mademoiselle bio. Voici le type de brosse qu’il vous faut :

brossage-lymphatique-lymphe-test-beaute-mars-defi-belle-peau-brosse-myhappywardrobe

Ensuite, le principe du brossage lymphatique c’est donc de brosser avec des mouvements circulaires, doux, mais surtout dans certaines directions bien spéciales : vers les ganglions lymphatiques. Car c’est en dirigeant la lymphe vers ses ganglions que l’on va aider à dégager les méchantes toxines. Pas besoin d’appuyer, la lymphe est juste en dessous de la peau. Si la peau est un peu rouge, c’est normal. Les mouvements du brossage lymphatique :

brossage-lymphatique-lymphe-test-beaute-mars-defi-belle-peau-myhappywardrobe

Commencer par les pieds, puis remonter, on passe sur toutes les faces de son corps, puis par le ventre, puis les fesses, le dos, les bras, et enfin le cou / la nuque. Le but est donc bien de diriger la lymphe vers les ganglions ! Ne pas oublier les voûtes plantaires et les paumes des mains. N’hésitez pas à imprimer mon petit schéma et à le placarder dans votre salle-de-bain pour vous aider !

Attention, il y a bien certains cas où il ne faut pas pratiquer le brossage lymphatique ! Ces contres-indications sont dispos sur le net –> Google. 🙂

Ça sert à quoi tout ça ?

– on l’a dit, d’abord, ça aide à éliminer les toxines

– qui dit élimination des toxines, dit :

  • meilleure santé générale
  • plus belle peau

– ensuite ça fait une peau méga douce, parce que ça permet de se débarrasser des peaux mortes. Saviez-vous que l’épiderme se renouvelle tous les jours ? Il faut donc laisser place aux nouvelles cellules épidermiques !

– c’est énergisant ! ça réveille si on le fait le matin, mais ça repose aussi si on le fait le soir.

– on lui donne également des vertus anti-cellulite et peau d’orange

– ça aide en cas de problème de circulation (genre les jambes l’été !)

– on est moins sensible aux risques d’infection

– ça permet à long terme de prévenir des risques du cancer du sein (si tous les soirs vous voyez des marques rouges laissées par votre sous-vêtement, c’est que la lymphe est TOUS LES JOURS bloquée par votre soutif, les filles, inquiétez-vous, car la lymphe ne circule pas et les toxines restent donc près de vos seins !)

– aide à cicatriser

Et on fait ça quand ?

Perso, je vais opter pour le matin. Il faut le faire à jeun, avant la douche, à sec (sans eau, ni huile), pendant une dizaine de minutes. On peut continuer par la douche après, et finir par un soin hydratant, une crème ou une huile. Moi j’ai même mieux : l’huile de douche, ça lave et hydrate en même temps, sans dépôt gras, le rêve…

Mais vous pouvez aussi le faire le soir, ou le matin ET le soir. À vous de jouer les amis !

Et puis…

Le système lymphatique circule mieux si :

– vous faites régulièrement du sport

– vous êtes cap de pratiquer la douche écossaise

– vous buvez suffisamment

Bonus

Si vous êtes sujet(te) à l’acné, mais aussi au cernes, le drainage lymphatique (j’ai dit drainage, et pas brossage ! on ne brosse pas le visage) peut aussi vous faire du bien ! Je vais aussi tenter de pratiquer le drainage pour le visage dans mon test de mars, selon les mouvements expliqués ici. Comme ça je vous dirait si ça m’a fait du bien ! (À associer avec une bonne hygiène de vie, car qui dit toxines, dit… alimentation, sport ou non, pollution, cosmétiques, etc.)

Quel programme ! Et dans le prochain article, je vous ferai le bilan du défi beauté de février (mais je l’ai déjà dit ça…) !

Alors, et vous, vous avez déjà testé le brossage lymphatique ?

Des bisous ♥︎